Adrien Arcand and Dr. Noël Décarie Arrested: La Presse, 30 May 1940

Adrien Arcand et le Dr Noël Décarie arrêtés 30 mai 1940

Adrien Arcand and Dr Noël Décarie arrested:  La Presse, May 30th, 1940. / Adrien Arcand et le Dr Noël Décarie arrêtés 30 mai 1940


ADRIEN ARCAND AND DR. NOËL DÉCARIE ARRESTED

ADRIEN ARCAND ET LE DR NOËL DÉCARIE ARRÊTÉS

EXCLUSIVE ENGLISH TRANSLATION

Source:  La Presse. BANQ numérique


On les a découverts au lac Clément à 14 milles de Nominingue ce matin

They were discovered this morning at Lac Clément, 14 miles from Nominingue

Ces deux arrestations portent à dix le nombre des organisateurs du parti de l’Unité Nationale aux mains de la police. ― Cinq ont comparu.

These two arrests bring to ten the number of National Unity Party organizers now in the hands of the police. ― Five have appeared.

Deux arrestations en Ontario

Two arrests in Ontario

Adrien Arcand, chef du parti de l’Unité Nationale et le Dr Noël Décarie, trésorier de ce parti, ont été appréhendés par la gendarmerie royale canadienne, ce matin, au lac Clément, à 14 milles de Nominingue, dans les Laurentides, où Arcand avait un camp.  Ce matin, Hughes Clément, adjudant provincial des Légionnaires, s’est livré à la police fédérale à Montréal, aux quartiers-généraux de celle-ci, ancien hôtel des postes, rue Saint-Jacques ouest.

Adrien Arcand, leader of the National Unity Party and Dr. Noël Décarie, the party treasurer, were apprehended by the Royal Canadian Mounted Police this morning at Lac Clément, 14 miles from Nominingue, in the Laurentians, where Arcand had a camp.  This morning, Hughes Clément, provincial warrant officer for the Legionnaires, gave himself up to the federal police in Montreal, at its headquarters, a former post office, on Saint-Jacques Street West.

Ceci porte à huit le nombre des arrestations effectuées depuis hier, la gendarmerie, de concert avec la police provinciale ayant déjà arreté les membres suivants:  le major MAURICE SCOTT, directeur national des Légionnaires ou parti des gardes de Fer; HENRI ARCAND, avenue Mount-Pleasant, Westmount, directeur général du transport.

This brings to eight the number of arrests made since yesterday, the RCMP, together with Provincial Police, having already arrested the following members:  Major MAURICE SCOTT, national director of the Legionnaires or party of the Iron Guard; HENRI ARCAND, Mount-Pleasant Avenue, Westmount, Director General of Transport.

MARIUS GATIEN, directeur national de la propagande; PAUL GIGUERE, adjudant national des Légionnaires; G.-R. BARCK, ville St-Laurent, organisateur.

MARIUS GATIEN, national director of propaganda; PAUL GIGUERE, National Legionnaires’ adjutant; G.-R. BARCK, Ville St-Laurent, organizer.

Déjà, à Toronto hier soir, la gendarmerie royale canadienne, division de l’Ontario, avait mis en état d’arrestation Joseph-C. Farr et John-M. Lorimer, de Toronto, deux des organisateurs de l’Unité Nationale dans la province voisine. Chez Farr, les agents auraient saisi toute une documentation que l’on juge très importante. À Montréal, aucun des prévenus n’a opposé de résistance et tous ont suivi les policiers aux quartiers généraux de la police fédérale, rue Saint-Jacques Ouest, à l’ancien hôtel des postes pour être ensuite conduits aux quartiers généraux de la police provinciale.

Already in Toronto last night, the Royal Canadian Mounted Police, Ontario Division, had arrested Joseph-C. Farr and John-M. Lorimer, of Toronto, two of the organizers of National Unity in the neighboring province. At Farr’s, the agents apparently seized substantial documentation considered very important.  In Montreal, none of the defendants offered any resistance and all followed the police to federal police headquarters, Saint-Jacques Street Ouest, at the old post office, and then to Provincial Police headquarters.

Henri Arcand, quand les agents se sont présentés à son domicile, se préparait à quitter Montréal pour une destination que l’on ignore. Il portait un sac de voyage et une voiture l’attendait à la porte. Dans son sac de voyage, on n’aurait découvert aucun papier compromettant. A part certains articles de lingerie, on y trouve des lettres personnelles et des circulaires de publicité commerciale.

Henri Arcand, when the agents showed up at his home, was preparing to leave Montreal for an unknown destination.  He was carrying a travel bag and a car was waiting for him at the door.  In his travel bag, no compromising papers were found.  Apart from certain underwear items, there were personal letters and advertising circulars.

Cinq des accusés en Cour

Five of the accused in Court

Cinq des membres de l’Unité Nationale appréhéndés par la gendarmerie royale, la Sûreté provinciale et la police municipale, au cours de la nuit dernière, ont été traduits devant le juge Rodolphe DeSerres, à midi et demi, en Correctionnelle sous des accusations portées en vertu des articles 39 et 39a de la loi des mesures de guerre au Canada.  M. Jean Tellier, procureur de la Couronne et représentant du procureur général, a déclaré vouloir procédé par voie de mise en accusation et l’enquête des cinq prévenus a été fixée au 5 juin prochain.  Dans l’intervalle, ils seront détenus durant trois jours aux quartiers généraux de la gendarmerie royale canadienne.

Five of the members of National Unity apprehended by the RCMP, the Provincial Police and municipal police, last night, were brought before judge Rodolphe DeSerres, at 12:30 p.m., in Correctional, with charges laid under sections 39 and 39a of the Canadian War Measures Act.  Mr. Jean Tellier, Crown Attorney and representative of the Attorney General, said he wanted to proceed by way of indictment and the investigation of the five defendants has been set for June 5.  In the meantime, they will be detained for three days at the headquarters of the Royal Canadian Mounted Police.

Les inculpés sont Henri Arcand, C.-R. Barck, Paul Giguère, Marius Gatien et le major Maurice Scott et ils sont représentés par Me Salluste Lavery.

The accused are Henri Arcand, C.-R. Barck, Paul Giguère, Marius Gatien and Major Maurice Scott and they are represented by Maître Salluste Lavery.

Adrien Arcand, le Dr Noël Décarie et Hughes Clément comparaissent cet après-midi.

Adrien Arcand, Dr. Noël Décarie and Hughes Clément are appearing this afternoon.

Les accusations portées contre les prévenus

The charges against the defendants

Les prévenus sont accusés d’avoir du 3 septembre au 29 mai 1940 répandu des rapports ou fait des déclarations avec l’intention de causer de la désaffection dans les troupes de Sa Majesté ou d’intervenir dans les succès des armées de Sa Majesté et des pouvoirs alliés; de répandre des rapports de nature à causer du préjudice au recrutement, à l’entrainement et à la discipline, et pouvant être préjudiciables à la sécurité de l’Etat et à la poursuite efficace de la guerre; d’avoir imprimé, publié et mis en circulation des circulaires, périodiques, etc., de nature à causer de la désaffection aux forces de Sa Majesté ou alliées, à nuire au recrutement, à l’entrainement et à la dis-

The defendants are accused of having from September 3 to May 29, 1940 spread reports or made statements with the intention of causing disaffection in His Majesty’s troops or of interfering in the successes of His Majesty’s armies and those of the allied powers; having disseminated reports likely to prejudice recruitment, training and discipline, and which may be prejudicial to the security of the State and to the effective pursuit of the war; having printed, published and circulated circulars, periodicals, etc., likely to cause disaffection among His Majesty’s or the allied forces, hindered recruitment, training and dis-

A SUIVRE SUR LA PAGE 30

TO BE CONTINUED ON PAGE 30

SUITE DE LA PAGE 3

CONTINUED FROM PAGE 3

cipline et destinés ou propres à nuire à la Sûreté de l’Etat ou à la poursuite efficace de la guerre.

cipline and destined or likely to harm the Security of the State or the effective continuation of the war.

Dans la capitale fédérale, une arrestation a également été opérée, dans la banlieue, à East-View, celle d’Alexandre Brosseau, d’Ottawa, un des adeptes de l’Unité Nationale.  On a saisi à son domicile plusieurs brochures d’un caractère subversif.  L’inculpé est âgé de 38 ans.  La Gendarmerie royale canadienne ne peut pas assurer encore si cette littérature a été distribué a Ottawa ou dans les environs, mais elle est sous l’impression que cette littérature avait été expediée des quartiers-généraux de l’Unité Nationale de Montréal à Ottawa.  Les autorités sont sur le qui-vive et exercent tout le district d’Ottawa.

In the federal capital, an arrest was also carried out, in the suburbs, in East-View, of Alexandre Brosseau, of Ottawa, one of the followers of National Unity.  A number of brochures of a subversive nature were seized from his home.  The accused is 38 years old.  The Royal Canadian Mounted Police cannot yet be sure that this literature has been distributed in or around Ottawa, but it is under the impression that this literature had been dispatched from the headquarters of National Unity in Montreal to Ottawa.  The authorities are on the alert and are working the entire district of Ottawa.

La police fédérale et la police municipale ont opéré ces diverses arrestations dans la soirée et de bonne heure ce matin.  Les rumeurs les plus fantaisistes ont couru au sujet d’Adrien Arcand et du Dr Noël Décarie, qu’on n’avait pu localiser la nuit dernière.  On prétendait qu’ils étaient quelque part dans Toronto et qu’on les avait arretés la.  On a ajoutait qu’ils devaient arriver en avions a l’aérodrome de S.-Hubert, vers midi et demi aujourd’hui.  La gendarmerie ne se laisse pas émouvoir par ces racontars.  Pars ses agents dépéchés dans les Laurentides, elle était au courant des allées et venues d’Arcand et de Décarie, mais néanmoins elle prenait ses précautions pour que les deux chefs du parti ne lui échappent pas.  On était intrigué par la présence d’un passe-port émis en 1934 au nom d’Adrien Arcand et portant la photographie de ce dernier.  Cependant, rien n’indiquait que ce passe-port avait déja été utilisé.

Federal and municipal police made these various arrests in the evening and early this morning.  The most fanciful rumors were afoot about Adrien Arcand and Dr Noël Décarie, who could not be located last night.  It was claimed that they were somewhere in Toronto and that they were arrested there.  It was added that they were to arrive by air at the St. Hubert aerodrome around 12:30 pm today.  The RCMP was not moved by these stories.  Through its agents dispatched in the Laurentians, the Force was aware of the comings and goings of Arcand and Décarie, but nevertheless took precautions so that the two party leaders would not escape.  They were intrigued by the presence of a passport issued in 1934 in the name of Adrien Arcand and bearing the photograph of the latter.  However, there was nothing to indicate that the passport had been used.

Ces arrestations ont été opérées conformément aux articles 39 et 39A, de la Loi fédérale des mesures de guerre, mais il semble bien que l’accusation de trahison sera portée contre certains des prévenus.

These arrests were made in accordance with sections 39 and 39A of the Federal War Measures Act, but it appears that the charge of treason will be laid against some of the defendants.

Les autorités de la gendarmerie royale canadienne à Montréal sont muettes sur ce sujet et attendaient des ordres du procureur général.

The authorities of the Royal Canadian Mounted Police in Montreal are silent on this subject and were awaiting orders from the Attorney General.

Dans les perquisitions comme dans les arrestations la gendarmerie a reçu un précieux concours des polices provinciale et municipale.

In the searches as in the arrests, the RCMP received precious assistance from the provincial and municipal police.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s